Le CCNB, fier partenaire des Premières Nations du Nouveau-Brunswick

CCNB

Le CCNB est très fier de faire affaire avec les Premières Nations du Nouveau-Brunswick. Au fil des ans, le CCNB est devenu un spécialiste de la formation offerte aux autochtones et il a développé d’excellentes relations avec les Premières nations de la province, notamment grâce à sa précieuse collaboration avec les différentes communautés autochtones et l’organisme Joint Economic Development Initiative, mieux connu sous le nom de JEDI. Ensemble, ils mettent sur pied des programmes sur mesure qui répondent aux besoins culturels et éducationnels des populations autochtones du Nouveau-Brunswick.

« C’est un honneur et un privilège pour nous de travailler en étroite collaboration avec les Premières Nations. Nous sommes vraiment choyés de pouvoir développer des programmes qui répondent à leurs besoins spécifiques en matière d’éducation et d’employabilité. Longue vie à notre partenariat », a fièrement commenté la PDG du CCNB, Liane Roy.

La diversité des formations offertes spécifiquement aux autochtones par le CCNB est très grande. Que ce soit le secteur de la pêche, des mines, du camionnage, de la charpenterie et même de l’informatique, le CCNB travaille fort pour développer des programmes de formation qui répondent aux besoins des Premières Nations et du marché du travail.

L’équipe du CCNB a notamment comme objectif d’améliorer les compétences d’employabilité des gens des Premières Nations et souvent, elle réussit à signer des ententes de partenariat qui assure un emploi aux finissants une fois leur diplôme en main. Cette formule connaît évidemment beaucoup de succès auprès des étudiants et des employeurs.

Il y a cinq ans, le CCNB s’est doté d’une stratégie afin de mieux desservir la clientèle autochtone de sa province. La direction de la Formation continue du CCNB a alors mis en place une équipe  se spécialisant dans l’offre de service de formation aux Premières Nations

Le CCNB offre de la formation à ses campus, mais également dans les communautés autochtones. Les étudiants ont accès en tout temps à un conseiller autochtone pour les aider à faire face aux défis qui peuvent se présenter. Dans la mesure du possible, des enseignants autochtones sont embauchés, tout comme des aide-enseignants autochtones.

Le choix des programmes offerts est effectué par les communautés autochtones qui misent souvent sur des formations qui leur permettent de maximiser leur participation à des projets de