Semer les graines d’une petite révolution au Pérou

Cégep Édouard-Montpetit

Dans le cadre du programme Éducation pour l’Emploi au Pérou, le cégep Édouard-Montpetit instaure depuis près de deux ans les bases d’une petite révolution locale en termes d’éducation et de formation.

Sur place, le Cégep réalise un projet novateur visant l’actualisation de l’offre de formation professionnelle en production agricole et animale avec une perspective durable et écologique (agriculture d’exportation). Orchestré par Collèges et instituts Canada (CiCan), ce projet se fait avec l’Institut technologique de l’enseignement supérieur public Fe y Alegria La Libertad (CEFOP), dans la ville de Viru, en partenariat avec le cégep Saint-Jean-sur-Richelieu.

En plus de revoir les programmes de formation selon l’approche par compétences, le projet permettra d’offrir une formation adaptée à la diversité des marchés de l’emploi de la région, en introduisant une approche de gestion plus décentralisée et davantage animée par l’esprit d’entreprise et le développement durable.

Développées pour mieux répondre aux besoins des entreprises, les nouvelles formations qui seront déployées dès 2017 visent aussi à intégrer davantage de jeunes, notamment de filles, pour améliorer l’accès à l’emploi. Au total, 60 enseignants de huit instituts de formation technique doivent être formés dans les différentes régions de Moquegua, Lambayeque, La Libertad et San Martin pour atteindre pas moins de 12 000 étudiants de populations défavorisées.

Au-delà du mandat de révision du programme d’études en agriculture, le CEFOP a identifié, dès le début du projet, des éléments complémentaires lui permettant de se démarquer d’autres instituts de formation technique. En plus de l’amélioration des stratégies de recrutement et d’outils de communication pour joindre les futurs étudiants, l’Institut souhaitait également améliorer ses pratiques environnementales.

Pour en savoir plus, cliquez ici.